Pourquoi les régimes perte de poids ne fonctionnent pas !

Avez-vous déjà fait un régime visant une perte de poids puis tout repris ?

Avez-vous déjà repris plus de poids que vous aviez perdu ?

Avez-vous fait cela plusieurs fois ?

Je suppose que vous connaissez déjà le fameux effet yoyo, où le poids baisse et remonte, comme un yoyo.

Dans cet article nous allons voir pourquoi les régimes de perte de poids ne marchent pas dans l’immense majorité des cas.

Le constat sur les régimes

L’industrie des régimes minceurs est florissante !

Par exemple rien que l’achat de produits minceurs (substituts de repas, plats préparés allégés, soupes minceur, tisanes minceurs, …) représentent en France un marché de 3,5 Milliards d’€ par an. 

Oui vous avez bien lu, cela représente des milliards

Et c’est sans compter tous les nombreux services qui touchent à la remise en forme (consultations de spécialistes, clubs de remise en forme, vêtements, matériel de fitness, …). C’est tout simplement énorme l’argent que de nombreux français dépensent dans cette industrie.

Evidemment chaque nouveau régime, chaque nouveau produit, est vendu comme LA solution, LE secret de la minceur. Certains affirment même s’appuyer sur les dernières recherches scientifiques.

Pourtant, le nombre de personnes en surpoids continue d’augmenter.

Le pourcentage de la population française obèse actuellement est d’environ 15% et c’est en perpétuelle augmentation.

Le surpoids chez les hommes a dépassé en 2015 les 40%

Oui, 40% !!!

Obésité et surpoids en France

Surprenant, non ?

Pas tant que cela, ce phénomène est au contraire tout ce qu’il y a de plus logique.

Les causes

Certes, la science a progressé sur le sujet ces dernières décennies et l’obésité (ou même le “simple” surpoids) est un phénomène de mieux en mieux compris. Mais l’industrie agro-alimentaire a progressé aussi sur la même période : on sait produire de plus en plus, avec une variété de choix toujours accrue et un accès aux aliments transformés toujours plus simple.

L’exemple le plus frappant est celui des Etats Unis.

Si vous y êtes allé, vous avez sans doute remarqué que dans les quartiers les plus modestes, on trouvait des fast food à profusion, mais très peu de commerces qui vendaient des produits frais. Pire que cela, même quand vous allez au supermarché aux US, vous vous rendez compte que les produits non transformés coûtent plus cher, parfois même beaucoup plus cher, que les produits très transformés (chips, pizza, biscuits,…).

Dans l’histoire de l’humanité, cette facilité d’accès à une nourriture très calorique, bon marché, simple à se procurer et simple à préparer est très récente. Pendant des millénaires, pour l’être humain se nourrir était quelque chose qui demandait du temps et beaucoup d’efforts. Pendant des millénaires, l’être humain devait souvent faire face à un manque de nourriture.

Pour survivre dans cet environnement l’humain a eu besoin de mécanismes de survie l’aidant à se conserver. 

Je pense que vous voyez où je veux en venir.

Quand bien même une personne aurait fait des efforts de dingue pendant des mois et des mois sur sa diète et à se tuer au sport, rien n’est fait !

Il sera tellement facile ensuite pour cette même personne de remanger à profusion tout et n’importe quoi. Il sera extrêmement difficile de garder la forme physique qu’elle aura eu tant de mal à atteindre.

En bref, la 1ère raison qui rend l’échec des régimes de perte de poids aussi répandu est très simple : l’environnement, avec toute cette nourriture si riche à profusion.

La 2nde raison est tout aussi simple : pour des raisons évidentes de survie, notre corps utilise des mécanismes très efficaces pour conserver son poids, en particulier quand celui-ci tend à baisser (en raison d’un régime restrictif par exemple).

Un de ces mécanismes est le ralentissement du métabolisme.

Quand cela est nécessaire (privation, famine) notre corps sait fonctionner avec moins.

Plus la privation aura été longue, plus le métabolisme aura tendance à se ralentir.

Plus la privation aura été drastique, plus le métabolisme aura tendance à se ralentir.

Vous me suivez ?

Évidemment, un métabolisme ralenti peut remonter, mais c’est un phénomène qui n’est pas instantané et qui crée bien des mauvaises surprises aux personnes qui croient à la fin de leur 1er régime que c’est bon, qu’ils ont perdu du poids de manière durable : elles remangent plus, puisque le régime est fini, voire parfois remangent presque comme avant le régime, et pas de miracle, le poids remonte rapidement.

Pour rappel : le métabolisme est l’ensemble des phénomènes qui s’accomplissent dans le corps. Tout cela consomme de l’énergie, que l’organisme se procure via la nourriture.

Un autre mécanisme est la régulation de l’appétit.

Plusieurs hormones sont utilisées par l’organisme dans ce mécanisme, les principales sont la leptine, qui joue le rôle de signal de satiété, et la ghréline, qui stimule l’appétit. Les privations liées aux régimes vont influer sur la production de la leptine (à la baisse) et la ghréline (à la hausse). De fait un régime drastique long va en général aboutir sur un déséquilibre des sécrétions de leptine et de ghréline, ce qui va augmenter le risque d’excès futurs et donc la reprise du poids perdu.

A titre d’exemple on peut regarder les mesures réalisées en fin de régime sur les candidats de l’émission de télé-réalité “the biggest loser” où les gens perdaient du poids de manière spectaculaire (50kg, 65kg, parfois même plus). Leurs régimes étaient ultra-drastiques sur plus de 6 mois. Les analyses en fin de régime montraient des taux de leptine insignifiants.

Enfin, il ne faut pas oublier le mécanisme le plus évident qui est que le corps humain stocke assez facilement du gras, tout simplement dans un but de survie future, pour faire face à d’éventuels manques de nourriture plusieurs semaines, mois ou mêmes années plus tard.

Pour résumer

environnement où la nourriture très riche est présente à profusion 

+ mécanismes naturels du corps pour conserver son poids et pour stocker 

=>

Tendance au surpoids

+ difficulté à perdre ensuite ce surpoids une fois qu’il est installé

+ difficulté à ne pas reprendre le poids perdu

Quelle solution ?

Mais alors si les régimes ne fonctionnent pas, quoi faire ?

La 1ère étape est d’arrêter définitivement d’écouter les vendeurs de rêves.

Oui perdre du poids relativement rapidement est possible, mais ça n’est ni souhaitable pour sa santé physique (demande en général des privations de dingue) et mentale (la faim vous rendra dingue !), ni durable (si vous avez bien lu les pages précédentes vous savez pourquoi).

Oubliez les régimes à la mode, la nutrition n’est pas une question de tendance, la nutrition et ses principes sont intemporels !

La 2ème étape est d’apprendre les bases de la nutrition.

Une fois armés de ces fondamentaux, nous pourrons passer à la 3ème étape : l’application sur le long terme (et pas juste le temps d’un régime express).

C’est ce que nous allons voir dans d’autres articles (à venir) sur la nutrition.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *